• Me contacter
  • 01 47 27 02 54

Lundi - vendredi ( 9h00 - 20h30 )

DES en Gastroentérologie et Endoscopie digestive

DR. JUAN AMARIS

 

 

Le Docteur Juan Amaris est gastro-entérologue et endoscopiste exerçant en établissement privé à Paris.

La spécialité du Docteur Amaris
est l’appareil digestif, son fonctionnement, ses pathologies et le traitement des organes qui le constituent. Il est notamment spécialiste des maladies hépatobiliaires et bilio pancréatiques à savoir les maladies du foie, de la vésicule et des voies biliaires, les maladies du pancréas et de la rate.

Obtenir un RDV

Pour obtenier un RDV ou des informations avec le docteur Amaris
Cliquez ici

Adresse du Cabinet

34, Avenue d'Eylau -75116 - Tél : 01 47 27 02 54
01 47 55 95 80 (secrétariat à distance)
Cliquez ici

Horaires d'ouverture secrétariat

  • Lundi - Vendredi 9h00 - 20.30

EXPERTISES

01

Gastro-entérologie

La gastro-entérologie est une discipline médicale qui concerne l'ensemble de l'appareil digestif, les intestins mais aussi le foie, les voies biliaires, le pancréas, etc
04

Endoscopie interventionnelle

Le terme Endoscopie est un terme générique, qui signifie "regarder à l'intérieur ». Si ces examens donnent lieu à des petites interventions par exemple une exérèse de lésions alors on appelle ça de la fibroscopie interventionnelle .
02

Coloscopie

La coloscopie est un examen du colon, grâce à une fibre optique souple qui par le biais d'une caméra permet de visualiser sur un écran vidéo la paroi interne de cet organe.
05

Hépatologie

L'hépatologie est une spécialité médicale branche de la gastro-entérologie qui étudie le fonctionnement et les maladies du foie et des voies biliaires.
03

Fibroscopie

Tous les examens endoscopiques sont réalisés grâce à une fibre optique souple (fibroscopie) qui par le biais d'une caméra permet de visualiser sur un écran vidéo tout ou partie de l'organe concerné par cette endoscopie.
conseils pour bien manger pendant la période des Fêtes - Consultation DR Juan AMARIS spécialiste gastro-enterologie
conseils pour bien manger pendant la période des Fêtes - Consultation DR Juan AMARIS spécialiste gastro-enterologie

Les maladies du foie

Les maladies du foie sont un problème de santé courant et sérieux qui affecte de nombreuses personnes à travers le monde. Le foie est un organe vital qui remplit de nombreuses fonctions essentielles pour notre corps, notamment la détoxification des substances nocives, la production de bile pour la digestion des graisses et le stockage des nutriments. Lorsque le foie est atteint par une maladie, cela peut avoir des conséquences graves sur notre santé.

Il existe plusieurs types de maladies du foie, allant des infections virales aux troubles métaboliques en passant par les maladies auto-immunes. L'une des infections virales les plus courantes est l'hépatite, qui peut être causée par les virus de l'hépatite A, B, C, D et E. L'hépatite peut entraîner une inflammation du foie, une cirrhose et même un cancer du foie si elle n'est pas traitée.

Les maladies métaboliques du foie, telles que la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), sont de plus en plus courantes en raison de l'augmentation de l'obésité et du diabète dans la population. Ces maladies sont caractérisées par une accumulation de graisse dans le foie, ce qui peut provoquer une inflammation et une cicatrisation du tissu hépatique.

Les maladies auto-immunes du foie, telles que la cholangite biliaire primitive (CBP) et la cirrhose biliaire primitive (CBP), surviennent lorsque le système immunitaire attaque les cellules du foie, provoquant une inflammation et une destruction du tissu hépatique. Ces maladies peuvent être graves et nécessiter un traitement à vie pour prévenir les complications.

Outre ces maladies spécifiques, l'alcoolisme chronique peut également causer des dommages importants au foie. La consommation excessive d'alcool peut provoquer une inflammation chronique du foie, une cirrhose et un risque accru de cancer du foie.

Les symptômes des maladies du foie peuvent varier en fonction de la maladie sous-jacente, mais ils peuvent inclure une fatigue persistante, une perte d'appétit, des nausées, une jaunisse (coloration jaune de la peau et des yeux), des douleurs abdominales et une sensation de malaise général. Il est important de consulter un médecin si vous présentez ces symptômes afin d'obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié.

Le traitement des maladies du foie dépendra de la maladie spécifique et de sa gravité. Dans certains cas, des médicaments antiviraux peuvent être utilisés pour traiter les infections virales, tandis que dans d'autres cas, une transplantation hépatique peut être nécessaire. Pour les maladies métaboliques et auto-immunes, des changements de mode de vie, tels que la perte de poids et l'adoption d'une alimentation saine, peuvent être recommandés en plus des médicaments.

Il est important de prendre soin de notre foie en adoptant un mode de vie sain. Cela comprend la limitation de la consommation d'alcool, l'évitement des drogues illicites, l'adoption d'une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, et l'exercice régulier. Il est également recommandé de se faire vacciner contre les virus de l'hépatite B et de l'hépatite A pour prévenir ces infections.

En conclusion, les maladies du foie sont un problème de santé courant et sérieux qui nécessite une attention particulière. Il est important de connaître les facteurs de risque, tels que la consommation excessive d'alcool et l'obésité, et de prendre des mesures pour prévenir ces maladies. Si vous présentez des symptômes liés au foie, il est essentiel de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et un traitement approprié. Prenez soin de votre foie, car il joue un rôle vital dans votre santé globale.
N'oubliez pas de consulter le Docteur Juan Amaris pour des conseils personnalisés en fonction de votre état de santé spécifique.

Consultez votre hépato-gastroentérologue le Dr Juan Amaris

cancer du colon et de l’estomac. Irritation du colon - Consultation DR Juan AMARIS spécialiste gastro-enterologie

Programme National De Dépistage du Cancer Colorectal

Un test rapide fiable, rapide et indolore et qui peut vous sauver la vie !


Le test de dépistage du cancer colorectal est recommandé pour les femmes et les hommes de 50 à 74 ans tous les 2 ans, sans symptôme, ni antécédent.

Le test de dépistage du cancer colorectal est très simple et il permet de déceler la présence de sang dans les selles.
Le dépistage permet de localiser un polype avant qu’il n’évolue en cancer, ou de repérer un cancer.
Un cancer dépisté à un stade très précoce augmente les chances de guérison.

Plus de 2,5 millions de personnes se font dépister chaque année, en France.

Le test est à réaliser chez vous. C'est simple, fiable, et gratuit.


Je commande en ligne mon kit de dépistage


Le cancer colorectal est un cancer ÉVITABLE, parlons-en au docteur Amaris !


Consultez votre hépato-gastroentérologue le Dr Juan Amaris
En savoir plus
alimentation - Consultation DR Juan AMARIS spécialiste gastro-enterologie

L'alimentation

L'alimentation

Les JFHOD, Journées Francophones d’Hépato-gastroentérologie et d’Oncologie Digestive, auront lieu du 14 au 17 mars 2024 au Palais des congrès.

Ces journées sont le congrès francophone de référence des maladies et cancers de l’appareil digestif et le second congrès européen de la spécialité en termes d'affluence.


Cette année la thématique est l'alimentation.


Consulter le Docteur Juan Amaris pour bénéficier de conseil en alimentation ou d'un diagnostic rapide ainsi que d’un traitement si nécessaire.





ulcere estomac - Consultation DR Juan AMARIS spécialiste gastro-enterologie

Les facteurs de risque

CONSEILS POUR PREVENIR L'ULCERE DE L'ESTOMAC

les facteurs de risque pouvant favoriser la survenue d’ulcère de l’estomac ou d’ulcère du duodénum doivent être évités ou corrigés afin de prévenir la maladie ulcéreuse du tube digestif haut et ses récidives.

Ces facteurs de risque sont : 
 


- les traitements anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS)
- le tabac et l’alcool,
- le stress qui provoque une production excessive d’acide chloridrique par l’estomac.


- et surtout la présence d’une bactérie appelée Helicobacter pylori qui infeste la paroi muqueuse de cette partie du tube digestif.


Pour diminuer les symptômes de l'ulcère, il est important de suivre ces recommandations :


•    Faire à intervalles réguliers plusieurs petits repas ;
•    Mastiquer bien chaque bouchée et manger lentement ;
•    Ne rester pas l'estomac vide pour une longue période aide à réduire les symptômes ;
•    Ne pas boire en mangeant ;
•    Ne pas manger avant d’aller se coucher ;
•    Ne pas fumer ;
•    Éviter le stress. Le stress ne cause pas d’ulcère, mais c'est un facteur aggravant ;
•    Éviter de consommer des aliments ou des boisons  qui aggravent les symptômes : l’alcool, le thé, le lait et les produits laitiers, le chocolat, les boissons à base de cola, certaines épices telles que le poivre noir, les graines de moutarde ou la muscade ;
•    La guérison des ulcères gastroduodénaux peut être favorisé par la consommation de yogourt et de miel.


Consultez votre hépato-gastroentérologue le Dr Juan Amaris
En savoir plus




Docteur Juan Amaris Paris